Le chemin de Croix de l’église de Lederzeele

Prenons le temps de découvrir le chemin de croix de de l’église de Lederzeele pour sa particularité : il est fait en céramique. Un chef d’œuvre à contempler.
Il a été réalisé en Juin 1960 au Clos de Joye à Orléans par Jeanne Champillou.
Il est composé de 7 panneaux rectangulaires en terre cuite émaillée regroupant chacun 2 stations traitées en haut relief.
La pose a eu lieu en décembre 1960 par Jeanne Azambourg et Gilles Dubreuil.

Depuis, l’Église catholique a ajouté une XVe station : JÉSUS EST RESSUSCITE.

 

Source : culture.fr

Chapelle Curé d'Ars-Eringhem

Curé d’Ars

Curé d’Ars (✝ 1859)

Jean-Marie Vianney a grandi en pleine période de troubles révolutionnaires, c’est à dire aussi de persécution religieuse. Ainsi, Jean-Marie recevra sa première communion dans la clandestinité. Le jeune campagnard, qui n’a jamais fréquenté l’école, voudrait devenir prêtre mais son père est réticent. A vingt ans, il commence ses premières études, mais il est si peu doué pour les études que le séminaire de Lyon, où il a fini par entrer, décide de le renvoyer. Il parvient quand même à se présenter à l’ordination sacerdotale à Grenoble.

Après un premier ministère à Ecully, il est nommé curé dans une petite paroisse de 230 habitants: Ars, à 40 km de Lyon. Il y restera jusqu’à sa mort. Sa bonté, la joie dont il rayonne, ses longues heures de prière devant le Saint-Sacrement, impressionnent peu à peu ses paroissiens. Pour écouter, réconforter et apaiser chacun, il reste jusqu’à seize ou dix huit heures par jour au confessionnal.

Pendant les dernières années de sa vie, jusqu’à 100.000 pèlerins viendront chaque année pour entendre une parole de réconfort et de paix de la part de ce curé ignorant de tout, mais non pas du cœur des hommes ni de celui de Dieu. Complètement donné à sa tâche pastorale, épuisé, il aura ce mot vers la fin de sa vie: «Qu’il fait bon de mourir quand on a vécu sur la croix». Il est exaucé le 4 août 1859 quand il meurt à l’âge de 74 ans.

Il y en a qui ont l’habitude de toujours mal parler des prêtres, qui ont pour eux du mépris. Faites attention, mes enfants. Comme ils sont les représentants de Dieu, tout ce que vous dites retombe sur Dieu lui-même.
Le Curé d’Ars

Source : http://nominis.cef.fr/contenus/saint/1621/Saint-Jean-Marie-Vianney.html

Chapelle du Curé d'Ars à Eringhem
Chapelle du Curé d’Ars à Eringhem
Notre Dame de la Visitation

Notre Dame de la Visitation – Bollezeele

Parce que vous êtes là pour toujours
simplement parce que vous êtes Marie
simplement parce que vous existez
Mère de Jésus-Christ
Soyez remerciée ! — Paul Claudel

 

Origine de la dévotion à Notre Dame de la Visitation

La dévotion à Notre Dame de La Visitation est très ancienne, antérieure au XIIIe siècle. La Vierge serait apparue, sur les bords de l’Yser, sous la forme d’une statue de pierre au pied de laquelle coulait une fontaine. Lire la suite