Nom des lieux dans une église

Visiter une église

Le mot « église » désigne le bâtiment consacré au culte, au rassemblement des chrétiens.

Lorsque nous sommes à l’extérieur de l’église, nous pouvons remarquer que l’entrée principale de l’église est à l’ouest,  c’est à dire du côté du soleil couchant.
Lorsque nous entrons par la porte principale, nous nous dirigeons vers l’est :  on marche donc vers le lever du soleil, vers la lumière qui grandit.

Nom des lieux dans une église

Nous sommes sur le parvis devant le porche. Le parvis, c’est une petite place, qui tire son nom du mot « paradis », et donne accès à l’église. Le porche, c’est le lieu de passage entre le profane et le sacré. La forme rectangulaire des portes d’entrée surmontées d’un demi-cercle rappelle symboliquement le lien entre le ciel et la terre.

Le narthex se situe entre le parvis et la nef. C’est l’entrée de l’église. Le narthex n’existe pas dans toutes les églises.

Le mot nef vient du latin navis qui signifie vaisseau, navire. Lorsque Jésus enseignait, il le faisait parfois à partir d’une barque dans laquelle montaient ses disciples (qui étaient l’Eglise naissante). Pour  cette raison, on a choisi d’appeler nef ,la partie qui accueille le peuple de Dieu. La nef va de l’entrée de l’église jusqu’à la croisée des transepts.
La nef est le lieu principal de rassemblement des fidèles.

Le transept donne à l’église la forme d’une croix. La croisée du transept sépare la nef et le chœur. Une église vue du ciel forme une croix : la ligne verticale rencontre la ligne horizontale, le ciel et la terre se rencontre, Dieu vient à la rencontre de l’homme…

Le chœur est la partie de l’église située entre la croisée du transept et l’abside. C’est le lieu le plus important de l’église (lecture de la Parole, célébration de l’Eucharistie).

L’abside est la partie arrondie ou plate qui à l’est termine l’église.

Nom des lieux dans une église

 

Ce que l’on peut trouver dans la nef d’une église :

Un bénitier : c’est une vasque en pierre (ou parfois aussi un grand coquillage appelé bénitier) qui est placée aux entrées de l’église. Cette vasque contient de l’eau qui a été bénite. Cette eau nous rappelle notre baptême. Elle dit aussi la pureté.  Se signer avec cette eau, c’est dire notre désir de purification.

La chaire : parfois, une chaire est adossée à un mur ou à un pilier de la nef. Cette chaire servait autrefois pour l’homélie. Dans les églises, la chaire était à gauche (du côté nord de l’église). Dans les cathédrales, elle était à droite (côté sud).

Le chemin de croix : on le découvre sur les deux côtés de la nef. Ce sont quatorze tableaux qui nous parle de la condamnation de Jésus, à sa crucifixion et à sa mise au tombeau. 1er : Jésus est condamné à être crucifié. 2 : Jésus est chargé de sa croix. 3 : Jésus tombe pour la première fois sous le poids de la croix. 4 : Jésus rencontre sa mère. 5 : Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa croix. 6 : Sainte Véronique essuie le visage de Jésus. 7 : Jésus tombe pour la deuxième fois. 8 : Jésus rencontre les femmes de Jérusalem qui pleurent. 9 : Jésus tombe pour la troisième fois. 10 : Jésus est dépouillé de ses vêtements. 11 : Jésus est cloué sur la croix. 12 : Jésus meurt sur la croix. 13 : Le corps de Jésus est détaché et remis à sa mère. 14 : Le corps de Jésus est mis au tombeau. Dans certaines églises, nous pouvons trouver quinze tableaux. 15 : La Résurrection.

Les vitraux : ils donnent de la lumière mais ils sont aussi une véritable catéchèse. Ils peuvent raconter la vie du saint patron de l’église.

Un confessionnal : c’est un meuble en trois partie autrefois utilisé pour recevoir la confession, que l’on appelle aujourd’hui, le sacrement de réconciliation.

Une statue : on peut trouver une statue de Marie :  Marie seule. Marie avec Jésus enfant. Marie et sainte Anne. Une pieta: Marie portant Jésus à la descente de la croix…
On peut trouver une statue des saints patrons de l’église… Des évangélistes… De Saint Joseph…

Le pupitre :situé devant l’animateur de chants, le pupitre sert à poser les documents ( partitions, livret …) qui lui seront utiles. Il est plus petit que l’ambon et n’en a pas l’importance ce qui explique, qu’il n’est pas décoré.

Les cierges, bougies, lumières : ils traduisent la lumière de Dieu qui éclaire l’humanité. Cette lumière rassemble autour d’elle et rassure. La flamme suggère la prière qui monte vers Dieu.

Ce que l’on peut trouver dans le chœur d’une église

L’autel : ce mot vient du latin altare qui signifie chose élevée. A l’église, l’autel est la table du repas. On y célèbre l’Eucharistie. On y apporte le pain et le vin qui vont devenir signe de la présence de Jésus ressuscité.

L’ambon : c’est un pupitre surélevé. C’est le lieu de proclamation de la Parole de Dieu ; c’est aussi le lieu de prédication. Il peut être recouvert d’un drap aux couleurs du temps liturgique. Sur l’ambon, on peut découvrir Le Lectionnaire: le livre dans lequel on trouve la parole de Dieu.

La croix rappelle la mort de Jésus. A la messe les chrétiens commencent par faire le signe de croix. Par ce geste, les chrétiens disent qu’ils veulent suivre Jésus.

Le cierge pascal : il nous parle de la Résurrection de Jésus. Il nous dit aussi que Jésus peut être une lumière pour nos vies.

Le siège de la présidence : c’est le lieu où s’assoit le prêtre qui préside la messe. « Présider »signifie que, lorsque le célébrant prononce les prières à voix haute, il prie au nom de toute la communauté rassemblée, comme Jésus lui-même a prié son Père. Il est donc nécessaire que tous voient ce lieu.

La crédence : une petite table, se trouve non loin de l’autel, c’est la crédence, sur laquelle on dépose au moins le calice, la patène et les coupes eucharistiques avant de les porter à l’autel.

Ce que l’on peut encore trouver dans une église :

Les fonts baptismaux : venant du mot latin, fonts qui veut dire source, ils désignent à la fois les bassins ou cuves qui servent aux baptêmes et leur emplacement. Leur emplacement dans une église est variable.

Le tabernacle : Une petite lumière rouge le signale. C’est le petit meuble dans lequel on conserve les hosties consacrées. Elles serviront lors d’une célébration ou pour les malades. On peut venir prier en ce lieu qui nous dit que Jésus est toujours vivant. Tabernacle vient d’un mot latin signifiant tente. On pourra se souvenir de l’Arche d’Alliance qui était abritée par une tente.